psychologue-marseille

Quand la passion de l’humain guide votre approche thérapeutique…

Ma méthode thérapeutique a évolué avec moi, en même temps que je me transformais moi-même. Aujourd’hui, je travaille depuis environ une vingtaine d’années ;  bien évidemment, mon postulat de base est la psychanalyse parce qu’elle me semble incontournable  : on est pétri quoi qu’on en dise d’un héritage familial. Mais cette approche est également au carrefour de la philosophie, dont elle est issue. Mais mon travail s’est enrichi également d’autres courants au fur et à mesure des formations, des connaissances acquises au fil des années. Personne aujourd’hui ne peut nier qu’on ne détient pas la Vérité d’où l’intégration constante d’autres apprentissages, le tout dans une cohérence évidemment.

J’ai de base une formation analytique. Je suis diplômée de L’université de Montpellier III, Paul Valéry. Je pense que tout part de Freud et qu’il faut aller interroger un peu le passé, les frères, les sœurs, les parents,  pour voir un peu de quoi il en retourne. D’ailleurs, les gens sont plutôt satisfaits de l’écoute, du questionnement, déjà ça permet de poser le problème. J’ai toujours trouvé le travail de thérapeute, un peu frustrant, les séances se terminent toujours trop vite, 45 mn c’est long mais ca passe vite …Devant vous, le patient se sent aidé, soutenu et après il reste seul. J’ai toujours pensé et soutenu l’idée que les patients devaient travailler pour avancer, aller mieux… Je trouve que dans une thérapie, il doit y avoir DES  RÉSULTATS.

L’ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE

Le transfert est incontournable, l’investissement du thérapeute mais du patient aussi. Aussi, j’ai toujours donné des outils, des lectures, des livres à mes patients. A notre époque, les réseaux sociaux, les blogs restent un moyen incroyable de diffuser de l’information, de rester à portée de clic, des patients.   J’essaie d’insuffler à mes patients, et aux autres, que vous pouvez avancer seul(e), pas faire tout le chemin, mais vous laisser guider, à travers les blogs, les articles, les outils, les trames de travail , de compte rendu, etc par ce qui résonne en vous.

La thérapie aujourd’hui, doit dépasser les résultats partiels, où vous vous trouvez déçus, où il manque quelque chose, où ca ne marche pas, ou pas assez ! Vous pouvez changer ça ; le coût c’est l’introspection, guidée, avec des posts qui vous permettront de vous poser les bonnes questions, de transcender votre histoire. Je vous le souhaite.

Il faudra faire un bon bilan, de votre vie, vos déceptions, vos chocs affectifs, pour dégager des premières pistes de travail à investiguer.

Il faudra voir comment vous vous en êtes sortis et qu’est ce qui vous fait encore mal ? Le  développement personnel va faire émerger des prises de consciences, un nouveau regard. Par la compréhension, les choses vont se modifier petit à petit.

La thérapie est un processus d’évolution. Il faut  laisser mûrir, jamais forcer.

Bonne lecture  ❤