Comment gérer le côté hyper d’un Haut Potentiel ?

Le Hp et son côté Hyper

Tous les hauts potentiels sont sensibles, hyper sensibles, mais tous les hypersensibles ne sont pas hauts potentiels. Les hauts potentiels ne sont pas que hypersensibles, ils sont hyper en tout…too much diraient certains, fatigants diraient d’autres ! Ils ne sont pas curieux, ils sont hyper curieux, ils ne sont pas amoureux, ils sont hyper amoureux. Et quand ca ne va pas, ils ne sont pas malades, ils sont hyper malades. Traduisez au fond du trou, avec une intensité des maux, dans la description détaillée de l’exacerbation de tous leurs sens, dans hyper réaction aux stimuli externes ; d’ailleurs nombreux d’entre eux ne peuvent supporter le bruit.

Mais deux jours après, ils renaissent de leurs cendres, tel le sphinx . D’ailleurs, on ne les dit pas efficients, ils sont sur efficients, hyper fonctionnants,  ils sont “sur” en tout…Too much . Leur arborescence de pensée les fait partir dans des questionnements et dérouler une pensée, qui semble sans queue ni tête, aux yeux d’un néophyte, où ils semblent aller d’une idée à l’autre, mais sans perdre le fil. Ils vous ébahissent. Ils ont un turbo dans le cerveau.

hyper émotif

Ils sont hyper passionnés, et si vous les mettez devant un nouveau défi professionnel, qui les motive, les intéresse, ils vont être hyper travailleurs, hyper pointus, hyper originaux, dans leur approche du problème : pas très académiques, pas très scolaires, peut être pour certains, mais efficaces. Et ils peuvent se montrer hyper impatients, si les autres ne fonctionnent pas aussi vite qu’eux. Leur vitesse ne leur rend pas que service, ils font plus de choses que les autres, en même temps ; du coup,  ils sont stressés, même hyper stressés et parfois hyper stressants.

Pareil pour l’engagement, ils ne sont pas dans une relation, ils ne sont pas une amitié, ils y sont hyper engagés, corps et âme, et hyper déçues et hyper désappointés si l’autre ne respecte pas le contrat.  Ca frôle l’effondrement…

Le secret d’un haut potentiel épanoui

Pas de panique. On ne reste pas buggué sur une déception, un burn out . Où est la solution ? Ne jamais oublier qui l’on est ? Je vous donne un exemple. Quand vous avez une peau claire, même au Sud, vous n’allez pas vous exposer en plein soleil parce que vous savez que votre peau ne le supporterait pas et vous en tenez compte.  Idem, pour votre hyper émotivité, sensibilité, Il faut apprendre à en tenir compte, et à ne pas les exposer à des dangers qu’elles ne supporteraient pas … La clef encore une fois, ce sera d’apprendre à se connaître, d’apprendre ses limites , et d’apprendre à les respecter et à les faire respecter….Et quand tout ça, ce sera appris, vous serez un ou une  haut potentiel épanoui.

 

 

 

Archives

Archives