Puissance et fragilité du HP dans sa vie affective

Le haut potentiel, il veut Tout…Il a du potentiel dans sa vie affective aussi. Envers et contre tout, il (ou elle) se bat pour que ca marche, jusqu’à l’épuisement qui le fait débarquer dans un cabinet de psy. Mais avant ça, quel courage, quelle résilience, quelle résistance, quelle empathie ? Toujours à essayer de trouver des solutions, de faire en sorte que ça marche, encore et encore. Des chercheurs en amour.

L’ici et maintenant est quelque chose qui leur est totalement étranger…Il (ou elle) ne fait que se projeter, c’est un développeur de relations, son radar, son hypersensibilité lui permettent de rentrer en contact avec la nature profonde de son interlocuteur, de son partenaire, jusqu’au tréfond de son être. IL (ou elle) en est attachant. On est absolument pas dans quelle chose de superficiel, on est plutôt dans quelque chose dit de “sapio sexuel”, tant il est vrai que l’échange prime. On est dans une recherche de vibrations d’âme à âme. Mais c’est tellement rare….qu’ils ou (elles) ne comprennent pas pourquoi l’Autre pourrait ne pas prendre. ..Pourquoi, il ne comprend pas ? pourquoi il ne voudrait pas de tout ce qu’ils(elles) peuvent offrir ?

Que leur dire ? Ils se lâchent au cabinet. Les écouter, essayer de leur parler , de leur répéter que tout le monde n’a pas leur potentiel et donc leurs capacités, que tout le monde n’a pas la hauteur de leur Désir, tant il est vrai qu’ils peuvent tout. C’est vrai que la relation est riche avec eux, mais elle remet en question, elle ne veut pas de routine, elle trace une ligne de conduite …Devant les demandes, devant les projets , l’autre peut se sentir totalement dépassé….J’ai vu de ces couples Haut potentiel et non, ou l’un s’épuise quand l’autre s’égare…sans même avoir vu que, son conjoint était à bout exténué, d’essayer de se faire comprendre, de se faire entendre….

Parfois, cette belle énergie se fait dévoré par un autre qui a moins de possibilités, moins d’idées, moins de projets, moins de volonté, moins de détermination, moins de persévérance et qui pille cette bonne volonté, cette bienveillance à l’égard de l’autre, du monde. Il tente de s’approprier ces atouts mais c’est peine perdue, même mal en point ; le haut potentiel va s’en sortir, grandi(e), nourri(e) de cette expérience et va renaître comme un sphinx de ses cendres, à la différence de l’autre qui peut continuer son manège de pillage vis à vis d’autres personnes empathiques, sans jamais se remettre en question.

Que dire à la fin de cet article ? Courage, tout vous est possible 😉.