A la recherche de l’ame-soeur, du prince charmant…

DEPENDANCE AFFECTIVE

Mais la réalité est tout autre.…Toute relation est “parfaite”, peut être pas pour une vie à deux mais déjà pour apprendre quelque chose, de soi et de soi en relation… Et peut être que cette relation “non parfaite”, il faut la voir comme un apprentissage pour aller vers une relation plus parfaite, c’est à dire plus adaptée à qui , vous êtes, vos besoins, et ce que vous donnez.

Qu’est ce qu’ils ont de plus les gens qui “réussissent” en amour ? Peut être qu’ils sont murs, peut-être qu’ils attendent moins de l’autre, et qu’ils attendant plus d’eux ….Ils ont travaillé sur eux, travaillé sur le dépassement de leur histoire familiale, ils ont grandi, ils ont des passions, des passe temps, ils s’épanouissant dans leur truc et ils en sont à partager leur passion. Ils dégagent de l’enthousiasme, bref le monde entier a envie d’être avec eux…. C’est pas inatteignable. C’est à votre portée.

A votre décharge, je vous dirais que ce mythe du partenaire parfait, je crois qu’il date de Platon, déjà, dans “Le banquet” où avec le mythe d’Aristophane, les hommes auraient été coupés par les dieux de leur moitié, et erreraient sans fin, depuis à la recherche de cette symbiose perdue, ce paradis perdu.

 

Archives